Etude Les Moulins : la profession comptable sera t-elle ubérisée ?

Vous êtes ici

Pièces jointes :

  • Date de Publication: 03/12/2015
  • Catégories: Les études
  • Secteur(s)) impacté(s):

Description

Difficile d’échapper ces derniers mois à « la folie de l’ubérisation ». Pas un jour ne se passe, en effet, sans que cette thématique ne soit abordée dans les médias, qu’ils soient professionnels ou grand-publics. Et pourtant ce mot d’ubérisation a moins d’un an !

Depuis, ce terme a tendance à être utilisé à toutes les sauces et le moindre acteur innovant est immédiatement présenté comme le futur ubérisateur de la profession dans laquelle il intervient (ubérisateur devant ici être entendu comme un synonyme très proche de fossoyeur). In fine, l’effet anxiogène est garanti pour les acteurs historiques des secteurs d’activité concernés. Difficile, en effet, de se protéger d’une menace que l’on peine à qualifier….

Cette étude menée le par le Think Tank "Les Moulins" est née de la volonté des membres du comité de pilotage d’y voir plus clair sur ce concept d’ubérisation et sur les menaces réelles ou supposées qu’il représente pour la profession comptable.

L’objectif est :

  • de fournir une grille d’analyse rigoureuse permettant de catégoriser les différentes sortes d’innovateurs qui gravitent dans et autour de la profession. Sont-ils tous des ubérisateurs en puissance ? Sont-ils tous des menaces pour la profession ? Comment s’en protéger, voire même s’en inspirer ? Etc. Les innovateurs de rupture, que nous avons regroupés sous le terme de « barbares » dans le cadre de cette étude sont en effet loin d’être une population homogène. Les catégoriser a été notre première ambition.
  • d’aider le lecteur à prendre la mesure des menaces et opportunités que ces différents types de barbares font naître dans la profession. Car si la face obscure des barbares est bien souvent mise en avant, il ne faut pas oublier que les barbares ont également des aspects extrêmement positifs trop souvent ignorés.

Afin de compléter nos analyses des évolutions en cours au sein de la profession comptable, l'enquête a été réalisée auprès des professionnels du secteur. Celle-ci a permis de « prendre le pouls » du terrain sur ces phénomènes de barbarisation, d’ubérisation, d’automatisation… Les principaux résultats de cette enquête réalisée au cours de l’été 2015 sont présentés dans le cadre de cette étude.

L'étude est trés complète et aborde, pour la première fois, la différenciation entre les "barbares" : différenciateur, lowcoster, automatisateur, uberisateur, neodistributeur et connecteur

Tous les secteurs de l’économie sont impactés par les barbares et, ce, dans le monde entier. Comment imaginer que la profession comptable française fasse exception ? La profession va, dans des délais très courts, traverser une période de turbulences fortes liée à l’arrivée de nouvelles solutions technologiques.

Au-delà des mots, l’impact le plus probable sur la profession n’est pas celui de l’ubérisation (se faire remplacer par des acteurs extérieurs à la profession), peu probable en pratique, mais celui de l’automatisation (remplacer du temps homme par du temps machine).

C’est fondamentalement différent et de meilleur présage pour les experts-comptables. En effet, l’automatisation libère les cabinets de tâches sans valeur ajoutée et leur permet de se consacrer à des activités plus créatrices de valeur, plus fidélisantes, plus rémunératrices.


A lire aussi

NOS PARTENAIRES

Vous souhaitez vous engager avec nous dans cette large réflexion ? Vous souhaitez porter un regard novateur sur la réforme du travail et sur l'économie moderne ? Entreprises, associations, think-tank, chercheurs, personnalités qualifiées : rejoignez-nous !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE
NEWSLETTER

Restez en contact avec nous. Proposez-nous vos tribunes, réactions, témoignages. Et soyez informés des dernières publications et des dates d'événements à venir !

A PROPOS

Fondé par la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) et l'association Parrainer la Croissance, cet observatoire a pour but d'accompagner l'ubérisation, d'apporter un constat précis et de proposer des pistes de réflexion autour de la réforme du code du travail, du dialogue social, de l'évolution du Droit...

INFOS DE CONTACT