Etude du CREDOC : des français toujours plus connectés, surtout en mobilité

Vous êtes ici

Pièces jointes :

  • Date de Publication: 21/12/2016
  • Catégories: Les études
  • Secteur(s)) impacté(s):

Description

L'ARCEP, le Conseil Général de l'Economie et l'Agence du Numérique, viennent de publier une grande enquête 2016, le Baromètre du numérique, analysant les équipements des français et l'évolution de leurs utilisation du numérique au quotidien.

Des français toujours plus connectés, surtout en mobilité !

Pour son édition 2016 du Baromètre Numérique, publié conjointemant par l'Agence du Numérique, l'ARCEP et le CGE (Conseil Général de l’Economie), le CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie), a interrogé un échantillon 'représentatif' plus de 2 000 personnes, âgées de plus de 12 ans, lors de face-à-face chez eux, plus un 'sur-échantillon' de 100 personnes résidant en zone peu dense (des chiffres qui datent de juin 2016). 
Le bilan dressé par ce baromètre semble plutôt optimiste, pour ne pas dire euphorique. Il confirme cependant des tendances déjà observées l'an dernier par de nombreuses études, avec un usage massif et inconditionnel d'Internet : 100% des 12-39 ans sont des internautes !

Selon cette étude, un internaute sur deux annonce même ne pas pouvoir se passer d'Internet plus de deux ou trois jours, un sur quatre seulement est prêt à être coupé du net pendant plus de 3 semaines, avec 74 % de la population française qui se connecte au Web tous les jours. 
Par ailleurs, une étude Médiamétrie récente sur les usages des internautes français montre qu'ils utilisent quotidiennement en moyenne 1 heure trente minutes Internet depuis leur ordinateur (en octobre 2016), le plus souvent sur des jeux en ligne (49 minutes et 29 secondes chaque jour), puis sur des Blogs et Sites Communautaires (32 m. 24 s.) suivi des sites de Vidéos et de Cinéma (24 m. 33 s.).

Les français et la connexion aux réseaux numériques

Ce sont 78% des plus de 40 ans qui sont des internautes avérés, avec 80% des français qui accèdent à Internet sur leur PC/Mac, et 65% depuis leur téléphone portable. Sur le mobile, ce serait 42% qui utiliseraient la 4G, 3 fois plus qu'en 2014, avec deux Français sur trois (65%) qui ont un smartphone.

Cette étude donne des résultats assez surprenants tout de même, sur la perception des français au niveau de la qualité des réseaux numériques. Ainsi, la connexion internet mobile (donc plutôt en 4G logiquement) est considérée comme satisfaisante pour 83% de la population, et même 77% en zone peu dense !

Plus logiquement, ce sont 85% de l'ensemble des utilisateurs de téléphones mobiles qui ne rencontrent pas de difficultés majeures à envoyer des SMS ou à passer des appels, et 75% en zone peu dense, ce qui semble déjà plus logique puisque la couverture 2G des territoires oscille entre 90,7% à 97,8%... 80% à 92.6% pour la 3G (source ARCEP janvier 2016).

Des français multi-équipés

De même, à domicile, les internautes fixes seraient satisfaits à 88% de leur connexion à Internet dans leur logement, notamment à 73% en ce qui concerne l'utilisation de la télévision. Des chiffres qui descendent seulement à 84% et 66% respectivement en zones peu denses… Devant le nombre de personnes qui se plaignent de la qualité de leur connexion à Internet et de ceux qui changent d'opérateur, on reste perplexe devant ces chiffres.

Un élément important qui ressort de ce baromètre vient du transfert des usages de la télévision vers Internet. Si entre 2012 et 2016, le temps passé devant la télévision reste stable, 20 heures par semaine, le temps passé sur Internet progresse de 13 heures à 18 heures.

Pour finir sur le taux d'équipement, 30% de la population possède à la fois un ordinateur, une tablette et un smartphone, en progression de 5% en un an. Ceux qui ont un ordinateur et un smartphone sont également 29%, tandis que seulement 11% n'ont aucun de ces matériels. Plus important, 93% des personnes interrogées ont un téléphone portable, contre seulement 88% pour le fixe.

Pour ce dernier, 58% de ceux qui n'ont pas de ligne fixe déclarent que ce critère n'est pas du tout gênant, le mobile remplaçant de plus en plus la téléphonie fixe ! Des chiffres évidemment nettement plus faibles sur la population de plus de 70 ans, avec 89% des individus interrogés alors très attachés à leur numéro de téléphone fixe. Par ailleurs, 67% des sondés avec une ligne fixe passent par un téléphone fixe via leur box internet, une proportion stable depuis deux ans (+1%).

Un bilan positif

Cette étude dresse un bilan plutôt très positif des usages digitaux des français.


A lire aussi

NOS PARTENAIRES

Vous souhaitez vous engager avec nous dans cette large réflexion ? Vous souhaitez porter un regard novateur sur la réforme du travail et sur l'économie moderne ? Entreprises, associations, think-tank, chercheurs, personnalités qualifiées : rejoignez-nous !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE
NEWSLETTER

Restez en contact avec nous. Proposez-nous vos tribunes, réactions, témoignages. Et soyez informés des dernières publications et des dates d'événements à venir !

A PROPOS

Fondé par la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) et l'association Parrainer la Croissance, cet observatoire a pour but d'accompagner l'ubérisation, d'apporter un constat précis et de proposer des pistes de réflexion autour de la réforme du code du travail, du dialogue social, de l'évolution du Droit...

INFOS DE CONTACT