Etude de l'ADEME sur l'impact des VTC sur l'environnement

Vous êtes ici

Description

Les VTC constituent une nouvelle offre de transport. Paradoxalement, peu de données publiques existent sur la contribution des services de VTC aux systèmes de mobilité urbaine. Afin de mieux comprendre les usages de services de mobilité en forte évolution, l’ADEME a soutenu la réalisation de plusieurs études sur l’autopartage, le covoiturage, les services vélo… Cette dernière étude a pour objectif de produire des connaissances relatives aux usagers, usages et impacts sur la mobilité et l’environnement des services de VTC. Elle est basée sur l’analyse d’une enquête par sondage menée entre décembre 2015 et mars 2016. Au total,  plus de 6 500 usagers des VTC ont répondu au questionnaire. Elle est parue en juin 2016.

Le profil des usagers

La population estimée des usagers des services VTC en France est de 1,5 million de personnes. Ils présentent une très forte proportion de personnes appartenant à la catégorie socioprofessionnelle des « cadres et professions intellectuelles supérieures ».Parmi les usagers des services de VTC faisant partie de la population active, 64 % appartiennent à cette catégorie, contre 15 % des français actifs.

Les usagers habitent quasiment tous dans les grandes métropoles françaises : 76 % d’entre eux résident dans l’aire urbaine de Paris et 15 % résident dans une aire urbaine de plus de 500 000 habitants

Enfin, 50 % des usagers utilisent les services de VTC à titre privé uniquement, 46 % les utilisent à titre privé et professionnel, 4 % seulement les utilisent uniquement à titre professionnel.

L’impact des VTC sur la mobilité et l’environnement

On note une diminution de l’équipement en véhicules motorisés et de l’usage de la voiture personnelle chez les usagers des VTC. L’équipement automobile des usagers diminue de 3 % du fait de leur adoption des services de VTC.

En tenant compte du nombre de VTC en circulation, entre 21 000 et 30 000 voitures auraient déjà été supprimées en France grâce aux services de VTC. A titre de comparaison le parc automobile français est constitué de près 32 millions de voitures particulières.

On constate également que les services de VTC amènent une partie de leurs usagers à renoncer à l’achat d’un deux-roues motorisé (pour 4 % d’entre eux) où à s’en séparer (pour 1 % d’entre eux).

Cette étude est une première étape, réalisée sur une base déclarative. D’autres travaux seront nécessaires pour préciser l’impact environnemental des VTC. Les émissions de GES n’ont pas été traitées pour ce premier état des lieux par exemple.


A lire aussi

NOS PARTENAIRES

Vous souhaitez vous engager avec nous dans cette large réflexion ? Vous souhaitez porter un regard novateur sur la réforme du travail et sur l'économie moderne ? Entreprises, associations, think-tank, chercheurs, personnalités qualifiées : rejoignez-nous !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE
NEWSLETTER

Restez en contact avec nous. Proposez-nous vos tribunes, réactions, témoignages. Et soyez informés des dernières publications et des dates d'événements à venir !

A PROPOS

Fondé par la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) et l'association Parrainer la Croissance, cet observatoire a pour but d'accompagner l'ubérisation, d'apporter un constat précis et de proposer des pistes de réflexion autour de la réforme du code du travail, du dialogue social, de l'évolution du Droit...

INFOS DE CONTACT