Ubérisation : un ennemi qui vous veut du bien ?

Auteur : admin

Denis Jacquet et Grégoire Leclercq sortent un livre le 12 octobre 2016 intitulé "Ubérisation : un ennemi qui vous veut du bien ?"

EN VENTE SUR AMAZON

Plus de richesse ou de précarité ? Plus d’activité ou de chômage ? Plus d’égalité ou de discrimination ? Plus de bonheur ou nouvel esclavage ? Plus d’information ou moins de mémoire ? Plus de rêves ou de cauchemars ?

L’ubérisation excite toutes les peurs, les fantasmes, les espoirs. C’est un phénomène mondial, massif, qui ne se jugulera pas.

S’il ne sert à rien de lutter, nous pouvons en revanche, décider de conserver tout le bien qu’elle recèle.

Au-delà de l’ubérisation, c’est sur tout ce que les technologies nous promettent qu’il faut s’interroger : intelligence artificielle, transhumanisme, post-humanisme, blockchain... Quel est leur pouvoir de transformation du monde, de l’homme, de l’humanité même ?

Pour faire le point sur ce qu’est l’ubérisation, son impact dans la société, ses opportunités et ses limites, les auteurs ont rencontré les acteurs de cette nouvelle économie et leur donnent la parole à travers des interviews.

Un picto Shazam en 4ème de couv. donne un accès exclusif à leur témoignage.

Les auteurs proposent ensuite leur analyse et leur perspective.

Les interviews

Nathalie Chiche, Médiateur de la transition numérique - Bruno Haziza, SOS Jober - Karine Lazimi, Assureur - Emmanuel Leneuf, @Flashtweet - Morgane Lhostis, Popmyday - Thierry Marx, Mandarin Oriental - Céline Mounier, Docteure en sociologie - Pascal Picq, Paléoanthropologue - Robin Rivaton, Essayiste, économiste - Pascal Terrasse, Député

Les auteurs

Denis Jacquet : Passionné par l’entrepreneuriat, il dirige Edufactory, entreprise de e-learning. Il est le créateur et le président de Parrainer la Croissance et a également été chef de file aux Assises de l’Entrepreneuriat.

Grégoire Leclercq : Président de la Fédération des auto-entrepreneurs, il est le porte-parole dans les médias et auprès des pouvoirs publics pour défendre le régime de l’auto-entrepreneuriat. Il est également directeur de la relation client au sein du groupe EBP et dirigeant de plusieurs filiales.

Tous les deux ont fondé l’Observatoire de l’Ubérisation en juillet 2015.